mercredi 22 juin 2016

S comme Soeur Anne

C'est grâce à la recherche généalogique et au détour d'un acte de décès et que j'ai rencontré mon homonyme - religieuse de son état. Elle était la soeur du grand-père de l'arrière-grand-père de mes enfants.

AD 92

Elle s'appelle Anne Dardaud. Elle est née à Limoges le 24 octobre 1835. Elle est la fille de Martial Dardaud et de Antoinette Rambaud. Deux après sa naissance, elle devient pour la première fois "soeur" ; sa mère met au monde un "petit frère" baptisé Pierre mais qui plus tard se fera appeler Léon.

La famille vit à Limoges. Le père exerce la profession de cordier. Plus tard son fils reprendra la même activité ; mais il quittera le Limousin pour venir s'installer d'abord à Montreuil, puis à Angerville, dans l'Essonne.

Pierre dit Léon Dardaud dans sa corderie;
crédit photo Dardaud
Quant à Anne, on la perd de vue ; c'est une oubliée de l'histoire familiale. Les générations suivantes ne connaissent pas son nom, ni son existence. Et là aussi, c'est par le biais de la recherche généalogique qu'on la retrouve, au détour d'un acte de décès. Elle est décédée à Clichy, le 31 mars 1905; elle était religieuse. La soeur de Pierre-dit-Léon est restée à l'état de "sœur" toute sa vie ; ni épouse, ni mère, ni tante. Elle aura consacrée toute sa vie à la religion.


1 commentaire:

  1. Rencontrer son homonyme à travers tant de générations, c'est génial. J'imagine qu'avoir une photo d'elle aurait été pour vous un super plus.

    RépondreSupprimer