La blogueuse

La blogueuse
Confidences et réflexions d'une généalogiste passionnée par l'histoire des individus, de leur famille et de leur époque

dimanche 9 janvier 2011

Une girafe dans l’arbre

C’est au cours des premières recherches généalogiques, effectuées pour le compte de la famille à laquelle je suis alliée depuis maintenant une quinzaine d’années, que j’ai rencontré la girafe Zarafa. Cadeau du Pacha d’Egypte Mohammed Ali au roi de France Charles X, son histoire et celle de son périple ont fait l’objet d’un livre écrit par l'un des ascendants de l’arbre en cours d’élaboration : Gabriel Dardaud. Journaliste et correspondant de guerre, directeur de l’agence France-Presse pour le Moyen-Orient et envoyé permanent pour différents médias de la presse écrite et radiophonique, il avait exhumé cette histoire des archives de la bibliothèque nationale du Caire où il demeurait. Il entreprit alors de relater cette véritable épopée qui allait mener ce girafeau, baptisé Zarafa, de son Soudan natal où l’animal avait été capturé, jusqu’en France.

Le livre de Gabriel Dardaud  "Une girafe pour le roi" est publié  pour la première fois en 1985. Il a été réédité en 2007, préfacé et annoté par Olivier Lebleu, spécialiste de la girafe, lui même auteur du superbe livre "Les avatars de Zarafa", sur l'incroyable girafomania, que suscita l'arrivée de la première girafe sur le sol français.






Outre la girafe, véritable héroïne de ce récit, Gabriel Dardaud met en scène un roi français, Charles X,  frère de Louis XVI et de  Louis XVIII à qui il vient de succéder ; un pacha, musulman albanais d'origine, Mohammed Ali, vassal du sultan de Constantinople dont il cherche à s'émanciper et à obtenir un jour l'indépendance de l'Egypte ; un diplomate piémontais, Bernardino Drovetti,  représentant de  la France pendant près de 25 ans auprès du Pacha, à qui il va souffler l'idée de ce fabuleux cadeau ; un scientifique éminent et vieillissant en la personne de Etienne Geoffroy Saint-Hilaire, qui n'hésitera pas à payer de sa personne en allant lui même chercher la girafe à Marseille et en l'accompagnant, à pied, jusqu'à Paris.


Charles X

Mohammed Ali pacha

Etienne Geoffroy Saint-Hilaire









Bernardino Drovetti


 






On rencontre également un palefrenier avisé, le « Saïs » Hassan, qui va prendre grand soin de ce précieux chargement ; deux jeunes soudanais, Atis et Youssef, également du voyage pour accompagner et aider l'animal à s'acclimater. Un couple d’antilopes et trois vaches, dont le précieux lait permettra de nourrir et de maintenir en bonne santé le jeune animal, complètent ce cortège insolite, placé, le temps de la traversée de la méditerranée, sous la surveillance de militaires de haut rang.

Tous ces protagonistes apportent à ce récit historique une touche de romanesque, sur fond de géopolitique, donnant un instantané des relations internationales et de ses enjeux dans cette première moitié du XIXème siècle. Nous avons là un éclairage inédit d'une période de l'histoire mal connue.

Quant à son auteur, Gabriel Dardaud (1899-1993), Olivier Lebleu retrace dans la préface du livre sa vie et son œuvre et nous décrit, dans ces premières pages, un homme à l'histoire tout aussi passionnante. Grand témoin du siècle dernier, de ses contractions et de ses évolutions, spécialiste du Moyen-Orient où il aura passé la majeure partie de sa vie, nous nous trouvons en présence d'un homme doté d'une personnalité remarquable. La mise en perspective de sa propre confrontation à l'histoire et le récit étonnant qu'il nous offre, donne au livre une dimension particulière, absente de la première édition.

Une rencontre avec une girafe et un homme, tous deux aux destins hors du commun, voici une première recherche qui plaçait ma carrière débutante sous les meilleurs augures...


 



1 commentaire:

  1. Une girafe dans l'camion

    De nos jours, les girafes voyagent en camion... décapotable de préférence.
    Alors, fini ou non les longues transhumances à pied pour cet animal trop longtemps négligé ?
    Si le périple de Zarafa jusqu'à la maisonnée du bon Charles X dût être véritablement semé d'embûches, il faut tout de même reconnaître qu'aujourd'hui encore, partir en week-end avec sa girafe reste une gageure et relève de l'exploit.
    Or, plus guère de Geoffroy Saint-Hilaire ou de palefrenier dévoué pour vous accompagner et vous guider sur la route des vacances en compagnie de votre Giraffa camelopardalis préféré...
    Et pas sûr que le livre de Gabriel Dardaud avec un TomTom branché sur l'allume cigare de votre camion décapotable suffisent à vous guider sur les routes de France. Comment savoir par exemple si votre animal de compagnie au long cou passera sous les ponts et les tunnels !?
    Eh bien sachez que Gabriel Dardaud a fait des émules et a inspiré certains de nos contemporains qui publient depuis plusieurs années maintenant un ouvrage s'intitulant "La girafe*" et qui constitue un recueil exhaustif de la hauteur de la plupart des ponts et ouvrages d'art en France métropolitaine ! Un répertoire qui vous dira tout des itinéraires à emprunter pour vos convois exceptionnels hors gabarit.
    Certes, cette lecture vous paraîtra moins romanesque et exotique que le récit de Gabriel Dardaud, mais elle aura le mérite de vous permettre de pouvoir enfin partir en vacances avec votre girafe.

    Thierry

    * publié par les Editions Lamy

    RépondreSupprimer